biographie

Eric-SlabiakCompositeur, violoniste, auteur et chanteur, Eric Slabiak est né à Paris dans une famille d’immigrés juifs polonais, où la musique est un art de vivre depuis plusieurs générations.

Éric débute le violon à l’âge de 5 ans et obtient un Premier prix au Conservatoire Royal de Bruxelles à 21 ans.

Parallèlement à ses études de musique classique, il joue les musiques d’Europe de l’Est dont il fera son répertoire de prédilection. Dès l’âge de 17 ans, il se produit dans de nombreux restaurants et cabarets.

En 1992 avec son frère, il crée le groupe Les Yeux Noirs. Huit albums (dont une nomination aux Victoires de la Musique en 1998) et 1400 concerts les emmènent autour du monde, dans une quarantaine de pays, sur les cinq continents, d’Erythrée en Argentine, d’Israël au Cambodge, du Kenya en Polynésie, en passant par la Roumanie et le Canada.

Ils se produisent notamment au womad (Singapour, Australie, Espagne, Nouvelle-Zélande), au Symphony Space de New York, au Symphony Hall de Chicago, à l’Hollywood Bowl et au Royce Hall de Los Angeles, au Kennedy Center à Washington, au Spectrum de Montréal, au Théâtre Royal de Bangkok, à l’Opéra de Sydney, à l’Opéra de Jakarta, au Teatro Franco Parenti de Milan, au Millenium Stage de Budapest, au Festival International de Buenos Aires, au Festival d’été de Québec, au Festival interceltique de Lorient, aux Francofolies de La Rochelle et à Paris : l’Olympia, l’Européen, le Théâtre du Châtelet, le Théâtre des Champs-Elysées, la Salle Gaveau, la Cigale, le Trianon, l’Alhambra, l’Elysée Montmartre, le Bataclan, le Café de la Danse, le Sentier des Halles, le Théâtre Trévise, le Palais des Congrès, le Cirque d’Hiver, les Folies Bergère…

Eric Slabiak participe à plusieurs albums et tournées pour des artistes tels que Mano Solo, Philippe Léotard et Bernard Lavilliers.

Parallèlement à la vie du groupe, Éric se passionne pour la musique à l’image et compose ainsi depuis l’an 2000 les bandes originales de nombreux films documentaires et fictions, pour la télévision ou le cinéma, notamment pour les réalisateurs Yves Jeuland, Jean-Jacques Zilbermann, Carine Tardieu, Claude Mouriéras, Thierry Binisti… Les metteurs en scène de théâtre Arthur Nauzyciel et Thierry Harcourt lui demandent également de créer la musique de leurs spectacles.

Il crée en mars 2009 Yiddish Mélodies pour le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, un spectacle de chansons du répertoire yiddish et d’adaptations en yiddish de standards américains et français (avec le chanteur Dave). En 2016, il se produit au Festival d’Avignon dans un spectacle de Jean-Claude Grumberg : Les Vitalabri.

Depuis 2005, Eric Slabiak a entamé une collaboration artistique et musicale avec la conteuse Muriel Bloch. Ensemble, ils enregistrent un livre-disque et montent plusieurs spectacles avec lesquels ils se produisent en tournée.
2007 Orphée Dilo (tournées en France, dans les Balkans et en Polynésie).
2008 Le Schmat Doudou et autres contes juifs du monde.
2013 Contes étranges (tournée en Alsace).
2013 Les aventures de Moyshé Pipik (pour le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme).

En 2015, il compose pour France Culture la musique de deux dramatiques réalisées par Blandine Masson : Madame Wilde et Le Train.

Musiques pour le cinéma

2009 La folle histoire d’amour de Simon Eskenazy de Jean-Jacques Zilbermann
2012 Du vent dans mes mollets de Carine Tardieu
2014 Les gens du Monde d’Yves Jeuland
2014 A la vie de Jean-Jacques Zilbermann
2017 Ôtez-moi d’un doute de Carine Tardieu

Musiques pour la télévision : documentaires

2002 L’histoire des Klarsfeld d’Elisabeth Citroën (France 5)
2002 Bleu Blanc Rose d’Yves Jeuland (France 3)
2003 La Paix, nom de Dieu ! d’Yves Jeuland (France 2)
2004 En quête d’Ingrid de Gilles Perez (Canal Plus)
2004 Camarades d’Yves Jeuland (France Télévisions)
2007 Comme un Juif en France d’Yves Jeuland, avec Dave (France Télévisions)
2007 Shimon Peres, autoportrait de Samuel Lajus (France 5)
2009 Après les camps, la vie de Virginie Linhart (France 2)
2010 Les Compagnons de l’aube d’Yves Jeuland (France Télévisions)
2013 Asiatiques de France de Laurence Jourdan (France 5)
2013 L’Europe des écrivains, la Hongrie de Sylvain Bergère (Arte)
2015 Un temps de président d’Yves Jeuland (France 3)
2016 Robert Doisneau de Clémentine Deroudille (Arte)
2017 Un Français nommé Gabin de François Aymé et Yves Jeuland (France 3)
2017 Les Roms de Samuel Lajus (Arte)

Musiques pour la télévision : fictions

2013 Meurtres en trois actes de Claude Mouriéras (France 2) Prix du meilleur téléfilm au festival de La Rochelle
2013 Belinda et moi de Thierry Binisti (France 3)

Musiques pour le théâtre

2009 Une maison de poupée d’Henrik Ibsen, mis-en-scène d’Arthur Nauzyciel (tournée Belgique, Portugal, Italie, France)
2010 Léocadia de Jean Anouilh, mis-en-scène de Thierry Harcourt au Théâtre 14- Jean-Marie Serreau
2012 Rose de Martin Sherman avec Judith Magre, mis-en-scène de Thierry Harcourt à La Pépinière-Théâtre
2013 La croisade s’amuse de Rachida Khalil au Petit-Montparnasse
2016 Le bateau pour Lipaïa d’Alexeï Arbuzov, mis-en-scène de Jean-Pierre Hané au Vingtième Théâtre
2016 Les Vitalabri de Jean-Claude Grumberg, mis-en-scène de Lisa Wurmser au Petit Louvre (Avignon 2016)

Musiques pour les contes en livres-disques

1998 La Moufle (Actes Sud)
2003 Le Tapis d’Esma (Actes Sud) dont il signe le texte avec Noëlle Barthélemy
2006 Orphée Dilo (Naïve) dont il signe également les textes des chansons avec Muriel Bloch
2006 Carte postale des Balkans (Naïve)

Musiques pour la radio : dramatiques

2015 Madame Wilde de Claire Barré, avec Julie Gayet et Xavier Galais, réal. Blandine Masson (Festival d’Avignon, Radio France)
2016 Le Train de Georges Simenon, avec Guillaume Gallienne, réal. Blandine Masson (Comédie française, Radio France)